Bruce Springsteen n’en a peut-être pas pris conscience à ce moment-là, mais l’esprit de rêve de «Born to Run» est en réalité un fait scientifique. C'est vrai! La science vient peut-être de gâcher le prétexte de départ de tous les non-coureurs. Selon une étude récente, le corps humain serait plus naturellement enclin à courir qu'à l'entraînement contre résistance.

Trois groupes de participants ont été observés: les coureurs d’endurance, les entraîneurs en résistance (qui n’ont jamais pratiqué de cardio-training) et les non-athlètes ayant mené une vie sédentaire. Les participants avaient des électrodes branchées sur leur quadricep et devaient contracter le muscle de leur cuisse pour évaluer leur rapidité d'exécution en temps réel. Les chercheurs ont observé que les muscles des coureurs avaient des taux de réponse plus rapides que ceux des personnes qui se soulevaient uniquement et celles qui menaient une vie sédentaire. Cela suggère que les coureurs ont également une plus grande endurance musculaire. Cette étude montre que, quel que soit votre style de fitness, l'ajout de cardio pourrait changer la donne à la forme (Aka, mode Beast).



NÉ POUR COURIR ! - Manu Minimaliste #04 (Décembre 2020).