Une étude récente publiée dans Psychological Science a demandé à 181 paires de jumeaux identiques et 166 paires de jumeaux fraternels de répondre à des questions de sondage afin de déterminer leurs tendances à adopter un comportement impulsif et à procrastiner. Les résultats ont montré que la procrastination et l'impulsivité sont des caractéristiques héréditaires et que, de plus, il existe un chevauchement génétique complet entre les deux - les personnes ont présenté les deux ou aucune des deux. Les chercheurs pensent que la procrastination peut être une évolution récente de l’impulsivité, et que les deux sont génétiquement liés à un faible niveau d’atteinte des objectifs.



La Procrastination est génétique ! (Septembre 2019).