Il semble logique que de réfléchir avant de manger quelque chose de malsain vous aiderait à vous en sortir. En fait, une analyse de 50 études a révélé que s’arrêter pour réfléchir nous donnait réellement le temps de rationaliser les mauvaises décisions alimentaires. Par exemple: "C'est la semaine de mon anniversaire!" Ou "C'était une journée difficile, donc je le mérite." (Cela semble familier?) Les chercheurs avertissent que ce type d'excuse peut être une pente glissante, sapant l'ensemble des règles de votre régime.

7.7 Rationalisation (Octobre 2019).